Voyager au Népal - quelles mesures ?


Avec la vaccination qui se généralise dans le monde, bon nombre de pays assouplissent leurs mesures sanitaires pour les voyageurs - Nepatrek fait le point.


Voici le détail des mesures pour ceux qui envisagent un voyage au Népal actuellement. La vaccination redonne un peu de souffle aux voyageurs qui peuvent à présent voyager avec des restrictions très assouplies, en Europe comme au Népal.


Dernière mise à jour : 24 septembre 2021. 

 

 

 

Introduction.

 

1- Le Coronavirus au Népal - le variant Delta majoritaire mais stable. 

En avril 2021, le Népal se reconfinait subitement et suspendait tous ses vols internationaux. Le variant Delta se propageait alors dans le pays, faisant pour la première fois depuis le début de la pandémie des ravages sans précédent. Le pays a recensé près de 10 000 cas journaliers au plus fort de la vague, provoquant parallèlement une surcharge des hôpitaux et un manque désespérant d’oxygène et de places en soins intensifs. La crise a tourné au drame humanitaire en mai. 

Aujourd’hui, la situation est on ne peut plus stable avec moins de 1000 cas par jour et un nombre de décès relativement bas. Le pays a levé totalement ses mesures sanitaires et les Népalais revivent de manière normale.  En cette saison post-mousson, les indicateurs sont au vert et les touristes commencent à revenir au Népal.  

La vaccination est quant à elle anarchique, exécutée par vagues à chaque réception de vaccins offerts par l'aide internationale, mais elle commence à s'intensifier. On estime que 25% de la population est vaccinée. 

 

2- Le Népal toujours dans les pays à éviter pour les pays Européens.  

La France et l'Europe ont placé le Népal dans leur liste de pays à éviter depuis l'apparition du variant Delta.  

Ainsi, des mesures de restriction pour les voyages s’appliquent à destination et en provenance du Népal, mais le variant Delta s'imposant comme le virus majeur dans le monde entier (dont la France et l'Europe bien sûr), il est fort à parier que la liste des pays rouges pourrait bientôt évoluer bientôt. 

 

3- Les Européens vaccinés peuvent désormais voyager sans restriction. 

Très bonne nouvelle, depuis le 17 juillet les Français vaccinés peuvent désormais voyager à destination des pays rouges et en revenir sans aucune restriction. Ainsi, en dehors des restrictions appliquées par les compagnies aériennes, les Européens ne sont plus soumis au régime des motifs impérieux pour voyager au Népal ou ailleurs, s’ils justifient d’une vaccination complète.  

La Suisse applique également le même mode opératoire à ce sujet.

 

 

Se rendre au Népal : 

 

Du côté Européen, les motifs impérieux ne sont plus d’actualité pour les vaccinés mais restent en vigueur pour les non vaccinés.

 

Plus de quarantaine pour les vaccinés.

Une fois au Népal, les vaccinés n'ont plus besoin d'effectuer une quarantaine et peuvent ainsi partir à la découverte du pays sans aucune restriction. 

 

Quarantaine pour les non-vaccinés. 

Les non-vaccinés doivent quant à eux se placer en quarantaine pour 10 jours en hôtel.

 

Le visa Népalais peut désormais s'obtenir à votre arrivée au Népal. 

Le visa Népalais peut s'obtenir via l’ambassade du Népal la plus proche de chez vous (Paris, Genève ou Bruxelles). Veuillez consulter ces autorités pour plus d'informations.

Depuis le 24 septembre, il est également possible d'obtenir votre visa à l’arrivée à Kathmandu, en présentant une lettre de recommandation du Nepal Tourism Board qui confirme que vous avez réservé un voyage avec une agence de voyage Népalaise agréée (c'est notre cas). 

Le Consulat du Népal peut aussi délivrer des visas, mais ce n’est pas encore le cas actuellement (mais pourrait bientôt changer). 

 

Nous conseillons toutefois, dans la mesure du possible, d'obtenir votre visa via les représentations diplomatiques du Népal, 

 

Quels documents à présenter à l'embarquement en Europe et à l'arrivée au Népal ? 

- Test PCR de moins de 72 heures au moment de l'embarquement (les tests antigéniques ne sont pas acceptés),

- Certificat de vaccination Covid (le passe sanitaire / certificat UE suffit),

- Pour ceux qui demandent leur visa à l'arrivée à Kathmandu, une lettre de recommandation du Nepal Tourism Board (voir avec Nepatrek pour l'obtenir),

- Le formulaire CCMC (document sanitaire du Népal),

- Une confirmation de réservation d'hôtel à votre arrivée à kathmandu peut être un plus,

 

Quelques sites internet utiles :  

Revenir en Europe : 

 

Un test PCR peut être demandé par la compagnie aérienne. Test de moins de 72 heures au moment de l'embarquement.

 

Pour les vaccinés.

Les vaccinés n’auront aucune restriction à leur arrivée en Europe.

 

Pour les non-vaccinés.

Les non-vaccinés seront soumis à un test antigénique à leur arrivée en France et à une quarantaine obligatoire de 10 jours avec contrôles de Police. 

 

Quels documents à présenter à l'embarquement au Népal et à l'arrivée en Europe ? 

- Test PCR de moins de 72 heures au moment de l'embarquement (les tests antigéniques ne sont pas acceptés),

- Certificat de vaccination Covid (le passe sanitaire / certificat UE suffit),

Le formulaire CCMC (document sanitaire du Népal),

- Selon la compagnie aérienne, un document "Covid" peut être demandé.

  

 

Quelle compagnie aérienne choisir ? 

 

Nous vous recommandons vivement d’opter pour Turkish Airlines ou Qatar Airways qui sont les 2 seules compagnies à opérer de manière régulière sur le Népal. Mieux vaut éviter toute autre compagnie aussi longtemps que le Coronavirus persistera. 

Pour réserver votre billet, nous vous conseillons également de passer directement par la compagnie aérienne et non pas par les plateformes en ligne, quitte à payer quelques dizaines d’Euros de plus. Cela vous sera d’un précieux avantage en cas d’imprévu, de modification ou de besoin de remboursement. 

Ces compagnies aériennes ont des conditions de vente extrêmement souples pendant le Covid, aucune inquiétude en cas d'imprévu.

 

 

Nos conseils pour un voyage serein. 

 

A- Vous accorder du temps supplémentaire. Afin de palier à tout imprévu intempestif, nous recommandons toujours d’ajouter quelques jours, quand cela est possible, à votre séjour. Cela vous permettra de compenser tout imprévu pouvant perturber le bon déroulement de votre séjour. 

Nous vous conseillons également la même chose pour votre visa. N’hésitez pas à rajouter des semaines supplémentaires à la durée de votre visa.

Nous avons vu par expérience que le Népal est imprévisible en terme de mesures lors de vagues épidémiques, nous savons maintenant comment le pays fonctionne et force à faire preuve d'anticipation pour un voyage bien ficelé et serein.  

 

B- Protégez-vous de tout imprévu. Pour un voyage tranquille, souscrivez une assurance / assistance complète, notamment avec les secours héliportés jusqu'à haute altitude, mais aussi contre le Coronavirus (pour info, une hospitalisation en soins intensifs Covid de 15 jours peut vous coûter plus de 15 000 USD).  

 

C- Consultez régulièrement le site internet de votre compagnie aérienne. C’est la compagnie aérienne qui a la responsabilité de faire respecter les règles des pays de destination. Ce sont donc elles qui sont le plus au fait des mesures sanitaires et des mises à jour, conjointement avec l’organisme IATA qui les régit.

Voici les liens utiles pour bien préparer votre voyage :  

 

D- Restez informés des vols internationaux et leur fréquence. Côté français, rien à redouter. Depuis la progression de la vaccination dans le monde, le trafic aérien commence à reprendre un rythme de croisière régulier. En Europe, les vols sont opérés de manière stable et il est très peu probable que des mesures intempestives interviennent aujourd'hui. Toutefois, au Népal les mesures peuvent surgir de manière subite, avec parfois des opérations de vols internationaux perturbées, établies sur un planning précis et très limité.

Le site de la Civil Aviation Authority of Nepal vous donnera toutes les informations utiles : https://caanepal.gov.np/ 

 

 

En conclusion, voyager aujourd'hui au Népal et revenir en Europe est facile et peu contraignant.

Une fois sur place, vous aurez tout loisir de visiter le pays, sans aucune restriction.

 

Le Népal a plus que jamais besoin du tourisme pour se relever. Après 18 mois de disette, les pressions du secteur se font de plus en plus présentes pour faciliter un retour des touristes internationaux sur les sentiers de trek.

 

Le variant Delta n'est maintenant plus un nouveau variant mais constitue le virus majeur dans le monde entier. Le Népal n'est maintenant plus une exception à bannir et la vaccination généralisée a au moins permis, pour ceux qui arpenter les sentiers du Népal, de venir sans contrainte.

 

Le pays souffre encore d'un manque de touristes estimé à 80 %, si vous voulez découvrir le Népal de manière intime c'est le bon moment !